Pour visualiser LA PLUME en ligne...
Huppe fasciée © Fabrice Conort
Lettre d'actualités du Groupe Ornithologique des Deux-Sèvres - 06- 2012
Actus ornithos, ce que nous avons pu observer en mai…

Le changement, c'est en mai… pour les observations ornithos aussi. Alors que les mois précédents nous avaient plutôt habitués à une certaine continuité quant aux espèces les plus souvent notées, mai nous installe vraiment dans la saison estivale. C'est ainsi que les 5 espèces les plus souvent mentionnées sont toutes des migratices : le Busard cendré, l'Oedicnème criard, la Huppe fasciée, et les deux arrivants plus récents que sont la Tourterelle des bois et le Loriot d'Europe. Ne confondons pas néanmoins les fréquences de mention des espèces, et leur niveau réel de présence dans notre département : d'une part, on sait bien que la pression d'observation n'est pas la même pour les différentes espèces, et la recherche systématique des busards cendrés dans certaines de nos plaines l'illustre parfaitement ; d'autre part, il est naturel que les migrateurs soient particulièrement notés dans les semaines suivant leur première date d'arrivée.
Nous avions ouvert les actus ornithos d'avril avec la Gorgebleue à miroir : il est intéressant d'observer qu'elle est moins mentionnée en mai, signe de la plus grande discrétion de cette espèce au moment de la couvée. Les observations sont toujours concentrées principalement dans le quart sud-ouest du département.

Parmi les faits marquants de ce mois de mai, on retiendra avec satisfaction l'arrivée de la Pie Grièche écorcheur dans le TOP 10 des espèces mentionnées : cette espèce a été notée dans le Mellois, le Marais et les secteurs historiques de l'Argentonnais, du Bressuirais et du Saint-Varentais. A noter également la présence de l'espèce cette année sur des secteurs où elle n'avait pas été observée depuis longtemps, par exemple en plaine de Oiron-Thénezay. Mais ce bon " score " ne nous fera pas oublier que sa cousine, la Pie Grièche à tête rousse, a été également notée sur plusieurs sites du département.

La Cigogne noire, en Deux-Sèvres, a son fan club, et les indices de nidification sont recherchés avec persévérance… Cette espèce a été notée une vingtaine de fois en mai, sur différents sites, sans qu'on puisse trouver d'indice de probable nidification. Maigre consolation pour le " nigra's club ", la Cigogne noire a été vue plus souvent en mai que la Cigogne blanche. Nos rapaces migrateurs sont bien présents, avec le Circaète Jean-le-Blanc, noté régulièrement sur le massif Chizé-Aulnay, l'arrivée de la Bondrée apivore, et la confirmation de celle du Faucon hobereau. Le Petit duc scops, très peu noté en avril, reste encore assez discret avec seulement une douzaine de mentions en mai.

Parmi les espèces regardées avec attention par les ornithos Deux-Sévriens en période de nidification, on notera que le Bruant ortolan a été contacté sur deux sites, le Faucon pèlerin sur plusieurs secteurs ; on soulignera la nidification probable du Pouilllot siffleur sur deux sites, et la Mésange huppée qui s'est révélée nicheuse sur Fomperron. Le Torcol fourmilier est mentionné moins d'une dizaine de fois, sur le massif de Chizé et sur le Marais. De même, le Moineau friquet est toujours aussi rarement observé (2 sites), tout comme le Moineau soulcie, observé à Niort et Arçais.

Au chapitre des raretés migratrices de mai, on retiendra une observation d'Hirondelle rousseline sur le Mellois, ainsi qu'une mention de Faucon kobez et de Busard pâle. Le Coucou geai a été revu mi-mai sur le même site du Marais que les observations d'avril. On mentionnera aussi, sur les étangs du nord, la présence du Bihoreau gris, et au cours de la première quinzaine de mai, plusieurs observations de Guifettes moustacs, qui ont précédé les Guifettes noires. Le début du mois de mai, marqué par des inondations, a été d'ailleurs caractérisé par un niveau inhabituel de présence de limicoles et laridés. Enfin, versons une larme pour le Pluvier guignard écrasé par la roue d'un tracteur à Saint Maxire !

Terminons par le TOP 10 des espèces du mois les plus mentionnées, dans l'ordre : Busard cendré, Oedicnème criard, Huppe fasciée, Tourterelle des bois, Loriot d'Europe, Merle noir, Busard Saint-Martin, Pinson des arbres, Pigeon ramier, Pie-grièche écorcheur.

Rédacteur : J.M. Passerault - Relecteur : C. Braud

Loriot d'Europe © Françoise Caquineau
Loriot d'Europe © Françoise Caquineau
Françoise est en quête du Lirou... A qui le tour ?

Pie griéche à tête rousse © Jacques Pellerin
Pie griéche à tête rousse © Jacques Pellerin


Transmettre,
c'est partager !
Connectez vous nature79.org

Éolien : actuellement 13 parcs fonctionnent dans le 79 !

La préfecture des Deux-Sèvres recense actuellement 13 parcs éoliens en fonctionnement en Deux-Sèvres pour 58 éoliennes et 116 MW de puissance électrique. Huit autres parcs pour 38 éoliennes sont en en cours de construction. A la fin de l'année, 21 parcs devraient donc être en fonction dans le département. Quatorze autres parcs sont en cours d'instruction par les services de l'Etat. Les parcs de Tillou et de St-Pompain ont reçu des avis défavorables.
Les projets sont concentrés dans le nord des Deux-Sèvres, dans le quart sud-est et dans une bande centrale située entre Ardin et Pamproux.
Attention, d'autres projets existent et ne figurent pas sur cette carte. Ils sont en cours d'étude.
Voir la carte...

Outre les enquêtes publiques, le Groupe Ornithologique des Deux-Sèvres siège en commission des sites section " paysage " par la voix de Jean-Michel Passerault et en commission des sites section " nature " par la mienne. A ces occasions, nous examinons les projets et fournissons des avis. Jusqu'à présent, et conformément à notre position et celles des autres associations naturalistes de Poitou-Charentes, aucun projet n'a vu le jour dans une Zone de Protection Spéciale (= zone natura 2000 pour les oiseaux) de la région.

A suivre…
Xavier Fichet


olien : actuellement 13 parcs fonctionnent dans le 79 !
Voir la carte en grand...
18éme rencontre busards,
les 17 & 18 mars 2012 à Vigy (Moselle)


L'ensemble des exposés de la dernière rencontre busards de mars 2012 à Vigy est disponible en vidéo sur VIMEO.
http://vimeo.com/album/1879903. Si vous avez peu de temps, regarder l'exposé des Hollandais pour découvrir les techniques utilisées. Consultez aussi un compte rendu express réalisé par Xavier...
Compte rendu des 18e rencontres busards 2012


Liens pour en savoir plus...
http://vimeo.com/album/1879903
Merci à Benoit Van Hecke, qui a réalisé
et mis en ligne les vidéos.

Des nouvelles des 2 nouveaux
Le Groupe Ornitho a ouvert 2 clubs nature pour les 8 - 12 ans en 2012.

L'un, basé à la ferme de Chey à Niort, rassemble 11 enfants (7 filles et 4 garçons de 8 à 11 ans) provenant de Niort et des alentours. L'autre, basé au plan d'eau du Cébron, réunit 13 enfants (4 filles et 9 garçons de 7 à 12 ans) provenant de 8 communes issues de la Gâtine et du Thouarsais.

Chaque club s'est réuni 4 fois depuis mars 2012 à raison d'une fois par mois, les mercredis ou samedis. Les rencontres se déroulent sur une demi-journée en période scolaire (avril et juin) et sur une journée pendant les vacances scolaires (mars et mai). Les activités prennent une forme ludique et on réserve (sur demande des enfants) un temps de balade et d'observation à chaque séance. On trouve au menu : découverte de l'ornithologie, des oiseaux du marais, du bocage, du Cébron, des hirondelles et martinets, des oiseaux nocturnes, repérage des parades et autres indices de nidification, réflexion autour de l'accueil des oiseaux chez soi, rencontre avec Marie Barbancey et échange autour des soins aux oiseaux. Les enfants ont également rencontré des adhérents de l'association : Jacques Pellerin, Michel Giraudeau et Aurore Lamarche ont accompagné le groupe du Cébron. D'autres rendez-vous vont suivre en juillet et août puis les 2 groupes se retrouveront pour une journée au FIFO à Ménigoute. Et bien sûr, pour ceux qui le souhaitent, l'aventure se poursuivra en 2013.




Club Nature de Niort © Buch
Sur le carnet


Samedi. 23 juin : A la découverte de l'Engoulevent
Resp : Xavier Fichet
Rdv : 21h grand place d’Epannes

Dimanche 24 juin : Hérons du Cébron
Resp : Olivier Collober
Rdv : 14h30 à l’Observatoire des Terres Noires au Cébron

Samedi
30 juin : A la découverte de l'Engoulevent de l’Hermitain
Resp : Yann Nadal et Victor Turpaud-Fizzala
Rdv : 19h à l’église de la Mothe-Saint-Héray, pique nique tiré du sac en forêt

Rencontre avec Marie...

J'aimerais juste dire que la visite du club nature chez Marie allait d'émerveillement en émerveillement.
D'abord le faon, puis le Moyen duc, ensuite les oisillons, et enfin tous les oiseaux dans le jardin. Marie a bien expliqué que chez elle il y avait la vie et la mort, ce qui a étonné certains enfants.
Elle a aussi fait comprendre qu'elle ne domestique pas les oiseaux mais qu'elle les soigne pour leur rendre leur liberté et certains parfois préfèrent rester chez elle comme le Moyen duc ou la tourterelle.
Ainsi grâce à sa passion débordante et au soutien du GODS les oiseaux trouvent refuge chez elle, sans oublier les amoureux de la nature qui lui apportent les "blessés".
Racontée par Aurore Lamarche


Chouette hulotte chez Marie Barbancey © Aurore Lamarche
Adhérez pour agir avec l'association...

Les indicateurs de biodiversité ont maintenant leur site !

http://indicateurs-biodiversite.naturefrance.fr/
Ce site ouvert depuis le 22 mai présente les indicateurs de biodiversité développés par l'observatoire national de la biodiversité (ONB). Il s'agit de doter la nouvelle stratégie nationale pour la biodiversité (SNB) d'indicateurs robustes, élaborés en concertation, compréhensibles par le plus grand nombre et utilisés pour orienter l'action en faveur de la biodiversité. Ces premiers indicateurs proposés sont organisés en réponse à de grandes questions de société concernant la biodiversité.
En savoir plus...

François Rose

François Rose a intégré l'équipe des salariés de l'association pour quelques semaines. Il a 29 ans et est originaire de la Mayenne ; il est passionné d'ornithologie et d'entomologie. Après des études de biologie (il est titulaire d'un master gestion et conservation de la nature), il a effectué diverses missions à l'étranger notamment au Kazakhstan et en Côte d'Ivoire.
Ses tâches pour le Groupe ornithologique des Deux-Sèvres le conduisent sur la zone Natura 2000 de Niort-Nord-Ouest afin d'y développer des Mesures agro-environnementales en faveur des espèces de plaine à protéger, telle que l'Outarde canepetière ; il effectue également des enquêtes éoliennes et des enquêtes oiseaux plaine.

Bienvenue à François !
Martine Boisseau

François Rose © Buch

Quelques brèves !

Concours photo du 28e Festival de Ménigoute
Le FIFO lance son 4e concours photo sur le theme Etangs et rivières. Paysages, Oiseaux, mamifères,... autant de sujets pour illustrer la biodiversité locale des Deux-Sèvres.
Pour consulter le reglement http://www.menigoute-festival.org/

Objet trouvé, une paire de jumelles...
Le jour de notre dernière Assemblée Générale, une personne a déposé une paire de jumelles dans le véhicule de Gustave Talbot. Contacter Gustave qui la tient à votre disposition...

Et celle là, tu l'as vu ?
Jean-Marc Villalard, ancien président de l'association qui a migré dans le Sud-Est nous envoie une carte
Agriculteurs, ne laissez plus trainer vos liens de botte de paille !
postale particulièrement curieuse. Agriculteurs, ne laissez plus trainer vos liens de botte de paille !



Adhérez pour agir avec l'association...

Lettre d'actualités du Groupe Ornithologique des Deux-Sèvres - Pour se désinscrire contacter contact@ornitho79.org - droits réservés © 2011-2012