Pour visualiser La Plume en ligne...
Bandeau La Plume 
Lettre d'actualités du GODS 06 2013Lettre d'actualités du Groupe Ornithologique des Deux-Sèvres - juillet 2013

ACTU ORNITHO

Ce que nous avons pu observer en juin...
 
Nous avions quitté un mois de mai pluvieux, nous trouvons un mois de juin dans la lignée... Un temps à ne pas mettre un ornitho dehors, surtout le soir, si l’on en croit les observations crépusculaires et nocturnes. A moins que ce soit une présence faible d’oiseaux...  Bien sûr, la valeur statistique des contributions à nature79 doit être considérée avec grande prudence, mais tout de même. On s’étonnera en effet du très faible nombre de données de Petit-duc Scops, qui a été noté sur 3 sites seulement au cours du mois ! Donc encore moins souvent que les autres rapaces nocturnes qui se font logiquement bien plus discrets depuis avril : la Chouette hulotte a été notée 12 fois, l’Effraie 9 fois, le Hibou Moyen-duc 4 fois. Autre surprise dans cette catégorie des amateurs de la nuit, l’Engoulevent d’Europe, noté seulement 11 fois, ce qui cadre mal avec les observations réalisées par le GODS sur cette espèce en 2011 et 2012, espèce qui présentait des densités parfois importantes dans certains massifs. Cette contradiction appuie l’hypothèse d’une pression d’observation "lâche": la météo était peu propice aux soirées en forêt !

Juin a apporté une série d’observations de nidification qu’il est évidemment difficile de lister. On notera une nidification de Tadorne de Belon : les nidifications de cette espèce en Deux-Sèvres se comptent sur les doigts d’une main... Juin aura aussi confirmé que les 4 hérons (Héron cendré, Héron garde-bœufs, Héron pourpré, Bihoreau gris) sont bien, en cette année 2013, nicheurs en Deux-Sèvres. Et nous aurons au moins une observation de Blongios nain, individu retrouvé mort au début du mois. On ajoutera la nidification du Faucon pèlerin sur son site historique de la plaine de Thouars. On signalera également les fréquentes observations de Sternes (pierregarin et naines) et de Guifettes moustac, sur les étangs du département.

Au chapitre des déceptions, le Pouillot de Bonelli a été contacté sur seulement 3 sites, ce qui le met au niveau du Pouillot siffleur (4 sites, ce qui pour l’espèce constitue une "bonne" année !). De même le Torcol fourmilier reste rare (4 sites). Quelques surprises en revanche, avec une donnée de Guêpier d’Europe, une de Râle des genêts, une de Faucon kobez, deux de Locustelle tachetée...

Nous attirons régulièrement l’attention du réseau des ornithos deux-sévriens sur des espèces dont les effectifs nous semblent en déclin. C’est l’occasion en ce mois de juin de faire le point sur quelques-unes. Des 4 bruants, c’est le Bruant proyer qui arrive en tête avec 142 mentions (mais les observateurs arpentent beaucoup les plaines, qui constituent son habitat de prédilection). Le Bruant jaune (surprise...) surpasse le Bruant zizi avec 79 mentions contre 62. Le Bruant ortolan restera hors concours, avec les observations exceptionnelles, dans tous les sens du terme, réalisées sur Marnes et Couture d’Argenson. Le Tarier pâtre, qui mérite aussi notre attention, est noté 71 fois en ce mois de juin, mais une des déceptions les plus fortes concerne le Serin cini, qui n’a fait l’objet que de 21 mentions : cet oiseau est pourtant peu discret, son chant est caractéristique, et ce faible nombre de mentions en est d’autant plus inquiétant.

 


TOP 10

Terminons par le TOP 10 des espèces du mois les plus mentionnées, dans l’ordre : Busard cendré, Outarde canepetière, Oedicnème criard, Merle noir, Pie-grièche écorcheur, Tourterelle de bois, Loriot d’Europe, Pinson des arbres, Buse variable.

Rédacteur Jean-Michel Passerault - Relecteur Clément Braud

 

 

Busard cendré

Busard cendré

 
Outarde canepetière

Outarde canepetière


Oedicnème criard

Oedicnème criard © Bernard Broucke

 


Merle noir

Merle noir © Bruno Fillon

OBSERVATIONS MARQUANTES...

Faucons crécerelles et fauconneaux sous vidéo-surveillance

Quatre fauconneaux nichent depuis plusieurs semaines dans la tour du Donjon de Niort. Derrière le vitrail de la salle architecture du Donjon où se trouve la nichée, une web-cam a été installée permettant ainsi d'observer discrètement les allers-retours du couple de Faucons crécerelles et la becquée. Cette salle est exceptionnellement fermée au public, afin de préserver le développement des fauconneaux, et ce jusqu’à leur envol.

Visionnez les vidéos !

 

Un hôte chez l'Accenteur mouchet

Un Coucou gris s’est invité chez l’Accenteur mouchet depuis quelques jours déjà. Il s’y trouve tellement bien, qu’il a éjecté ses cinq demi-frères. Il occupe maintenant toute la place dans ce si petit nid. Ses parents adoptifs très étonnés d’avoir un aussi gros poussin, n'ont de cesse de faire des allers et retours pour nourrir cet oisillon si glouton. 

Gérard Cailleaud

 

Partie de cache-cache avec le Hibou moyen Duc

Il m’a fallu un peu de temps pour les repérer, ils étaient cachés dans le feuillage d’un cerisier. Ce sont des oiseaux très discrets qui s’activent la nuit et se cachent le jour. On a donc peu de chance de pouvoir les observer et quand on a l’occasion de les photographier d’aussi près (5 mètres), c’est là un véritable cadeau.

Ils étaient trois sortis de l’œuf début juin. Tous les jours depuis le 15 août 2012 ils passaient la journée, cachés dans le feuillage de ce cerisier, près de la maison d’un ami qui les avait découverts par hasard. Depuis ce jour là, il est venu leur rendre visite deux fois par jour en leur parlant et en leur faisant des mimiques phoniques qu’ils s’empressaient de reproduire.

C’est peut-être grâce à ces visites quotidiennes, que je n’ai eu aucune difficulté pour les approcher.

Gérard Cailleaud



 


 

 

 

 
Coucou gris

 

Hibou

© G. Cailleaud

A LA UNE
 
Catherine Tromas, médaillée de l'Ordre national du mérite

Samedi 29 juin, alors encore ministre, Delphine Batho a remis l'Ordre national du Mérite à Catherine Tromas pour son engagement et son investissement de longue date dans la défense de l'environnement.

Militante depuis les années 70, Catherine Tromas est aujourd'hui présidente de l'Observatoire Régional de l'Environnement, vice-présidente de Poitou-Charentes Nature, de Deux-Sèvres Nature Environnement et de la Coordination de défense du marais poitevin.



 Catherine Tromas Catherine Tromas © A. Fallourd

APPEL AU DON
 
Sauvons le Léché !

Le domaine du Léché est en vente. Seuls le maintien de l’intégrité de la propriété et la poursuite de sa gestion raisonnée préserveront son équilibre écologique fragile. Afin de conserver durablement ses richesses, le Conservatoire d’espaces naturels de Poitou-Charentes s’en porte acquéreur, avec l’aide de l’Agence de l’eau Loire-Bretagne et de la Région Poitou-Charentes (décision à venir pour le Conseil général de la Vienne et les autres collectivités territoriales). La LPO Vienne s’investit aussi aux côtés du Conservatoire.

Aidons tous ensemble au financement de cette opération. Votre don servira intégralement à l’acquisition du domaine.

> Contact : Ligue pour la Protection des Oiseaux de la Vienne, 05 49 88 55 22, vienne@lpo.fr

Téléchargez l'appel à don

LE GROUPE ORNITHO EN MOUVEMENT

Journées d'échanges et de partage au Forum des acteurs de l’environnement

Organisé les 14 et 15 juin, à l'Orangerie de Thouars par un collectif d'acteurs de l’environnement du pays thouarsais, ce forum a pour double objectif : favoriser l'échange entre les structures publiques et associatives autour d'enjeux communs, afin notamment de faire émerger des projets partagés, et aller à la rencontre du public pour lui présenter les actions menées et lui proposer des animations de découverte et de sensibilisation.

Une animation gratuite a permis aux participants de visiter la Vallée du Thouet et le Moulin de Crevant. Thomas Gouëllo, chargé de missions du Groupe Ornithologique des Deux-Sèvres a participé à une balade-découverte des rues de Thouars qui a permis de repérer et d'identifier la biodiversité en ville.

Thomas Gouëllo

 

Transhumances à l'Espace Naturel Sensible de Sanzay

Plusieurs stands et associations ont participé à l’animation de la journée des « Transhumances " organisée samedi 29 juin par l’association La Colporteuse au château de Sanzay.

C’est parmi l’espace détente et de massage, la découverte du jardin, les voyages sonores ainsi que l’inauguration de la miellerie que le Groupe Ornithologique des Deux-Sèvres a pu présenter les différentes espèces nicheuses sur cet Espace Naturel Sensible, constituée du château et de ses douves. La construction de nichoirs à hirondelles de fenêtre et rustique a enjoué le jeune public qui a pu mettre la main au plâtre et repartir avec sa propre construction !

Clément Braud

 

 

Construction de nichoirs au Lambon

Dimanche 23 juin, dans le cadre du Mois du sport organisé par le Conseil général, le Groupe Ornithologique des Deux-Sèvres proposait comme activité la construction de nichoirs à Mésanges bleues.

Malgré une météo instable, environ 300 personnes sont venues à notre stand, essentiellement des enfants avec leurs parents et parfois des grands-parents.

85 nichoirs ont été construits par ces petites mains, aidés de leurs parents et conseillés par Bruno Fillon et Laurence Hizette.

Photos et vidéo en ligne

Laurence Hizette


 

Forum de 'environnement

© M. Boullant 

 

 

 

 

TranshumancesPetite séance d'observation aux jumelles sur les douves du château
© Julien Fleureau
 

 

 

 

 

Construction de nichoirsCoup de main et de marteau
© L. Hizette

 



Adhérez pour agir avec l'association...

Lettre d'actualités du Groupe Ornithologique des Deux-Sèvres - Pour se désinscrire contacter contact@ornitho79.org - Droits réservés © 2013